Actualités

Industrie pharmaceutique : Le 1er centre de bioéquivalence accrédité

Le premier centre de bioéquivalence en Algérie a été accrédité la semaine dernière a indiqué à l’APS la PDG du groupe pharmaceutique public algérien Saidal, Fatoum Akacem, soulignant que ce centre constituera un avantage supplémentaire pour l’exportation des médicaments algériens.

Ce premier centre de bioéquivalence algérien, initiative de Saidal et bénéficiant d’une accréditation, permettra de faire l’équivalence entre un produit générique et un princeps, ce qui profitera à tous les producteurs de génériques en Algérie qui pourront faire leur bioéquivalence chez Saidal, a précisé la responsable du groupe pharmaceutique.

Les produits Saidal pourront, en outre, être enregistrés à l’international ce qui exige, au préalable, une étude de bioéquivalence, a expliqué Mme. Akacem qui a ajouté que l’absence de centre de bioéquivalence en Algérie représentait un frein pour l’entrée des produits Saidal sur les marchés de certains pays. Elle a estimé que le fait que Saidal soit en mesure de faire la bioéquivalence de ses produits localement représentera un avantage supplémentaire pour elle dans le domaine de l’exportation.

La PDG de Saidal a souligné que l’export est un axe stratégique très important de son groupe qui compte exploiter ses nouvelles unités de production qui atteindront un régime soutenu de production à partir de 2021, « ce qui impliquera une surproduction exportable ».

Mme. Akacem a précisé, dans ce sens, que Saidal visait, dans un premier temps, les marchés africains, à l’instar du Niger, le Sénégal, la Mauritanie et le Burkina Faso où Saidal a soumissionné et est déjà connue grâce à ses produits. Elle a évoqué, en outre, l’intérêt de certains partenaires privés qui connaissent les produits de Saidal et qui veulent en faire la promotion en Libye et au Yémen.

Sur un autre registre, Mme. Akacem a révélé que le nouveau centre de recherche et développement Saidal implanté à Sidi Abdallah (ouest d’Alger) sera fonctionnel d’ici fin 2021, expliquant que les équipements sont en cours d’acquisition en attendant de passer aux qualifications. APS

 

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité