ActualitésNationale

Industrie pharmaceutique : Eriger Saïdal «en un instrument de souveraineté sanitaire» en Algérie

Lors d’une visite l’ayant conduit, mardi, au complexe Saïdal de Gué de Constantine spécialisé dans la production de médicaments sous formes sèches et de solutés massifs, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a relevé l’état de délabrement de certain ateliers et lignes de production, tombés en décrépitude faute d’investissement et de maintenance.  

Dans ce cadre, le ministre a donné instruction à effet d’élaborer un rapport détaillé pour «identifier les responsabilités et accélérer la mise à niveau et la réhabilitation du complexe», a indiqué un communiqué de ce département. Le ministre a appelé l’ensemble des travailleurs du groupe Saïdal à «se mobiliser et à redoubler d’efforts» pour accompagner le développement des différentes unités et de leurs gammes de produits afin de satisfaire les besoins du marché pharmaceutique national. Cette visite fait suite, selon le département d’Ali Aoun, aux instructions du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de la dernière réunion du Conseil des ministres, visant à réhabiliter le Groupe Saïdal et à relancer et promouvoir le groupe «pour lui permettre de jouer un rôle leader sur le marché national». Le ministre du secteur a visité le premier centre spécialisé dans la réalisation d’études de bio-équivalence relevant du groupe Saïdal, le «équival biocenter». « Sur place le ministre a pu apprécier les capacités techniques et humaines dont s’est dotées le centre et son aptitude à réaliser ces études dans les meilleures conditions, à cet effet des instructions ont été données pour accélérer la réalisation des premières études de bio équivalence et élaborer un plan de charge annuel pour définir les quantités et les catégories d’études pouvant être réalisées », indique le communiqué du ministère. Le premier responsable du secteur a rappelé l’impératif de « s’aligner aux normes internationales en vigueur et d’obtenir toutes les certifications et accréditations nécessaires qui permettront de démontrer la conformité des médicaments fabriqués localement en termes de qualité, d’efficacité et d’innocuité notamment dans les dossiers d’enregistrement ». A noter que cette visite a été l’occasion de réaffirmer le soutien et l’accompagnement continus du Ministère de l’Industrie pharmaceutique au Groupe public Saïdal afin de l’ériger « en un instrument de la souveraineté sanitaire en Algérie et retrouver sa place de pionnier et de leader du marché pharmaceutique national », souligne le communiqué du ministère de l’Industrie pharmaceutique.

Younès Djama

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité