ActualitésInternational

Bourses mondiales : Biden et les résultats favorisent la prise de risque

Wall Street est attendue dans le vert et les Bourses européennes progressent à mi-séance mercredi 20 janvier, à quelques heures de la prise de fonctions de Joe Biden aux Etats-Unis et après le bon accueil réservé par le marché à plusieurs résultats dans le secteur des hautes technologies et celui du luxe.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse d’environ 0,2% pour le Dow Jones, 0,3% pour le Standard & Poor’s 500 et 0,75% pour le Nasdaq. À Paris, le CAC 40 gagne 0,37% à 5.619,15 points à 11h45 GMT. A Londres, le FTSE 100, freiné par l’appréciation de la livre sterling, prend 0,08% et à Francfort, le Dax avance de 0,52%. L’indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,54%, le FTSEurofirst 300 de 0,53% et le Stoxx 600 de 0,52%.

Le sentiment général reste à la prise de risque avant la prestation de serment du nouveau président américain, prévue autour de 17h00 GMT, un événement dans lequel les investisseurs voient surtout la promesse d’un plan de relance massif, un sentiment conforté mardi par les premières déclarations de Janet Yellen, appelée à devenir sa secrétaire au Trésor. Les marchés seront toutefois à l’affût d’éventuels incidents lors des cérémonies de Washington, assorties d’un dispositif de sécurité exceptionnel prises après l’assaut contre le Capitole le 6 janvier.

CHANGES

L’appétit pour le risque qui profite aux actions défavorise le dollar, qui cède du terrain pour la troisième séance d’affilée face à un panier de devises de référence. L’euro peine toutefois à profiter de cette faiblesse du billet vert à 24 heures des décisions de la Banque centrale européenne (BCE), même si le statu quo en matière de politique monétaire semble assuré. La monnaie unique revient sous 1,2120 dollar (-0,12%) après un pic à 1,2157 en début de journée.

PÉTROLE

L’attente des premières mesures de relance de l’administration Biden continue de profiter au marché pétrolier, qui a déjà pris plus de 2% mardi après l’audition de Janet Yellen au Sénat à Washington. Le Brent gagne 0,84% à 56,37 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,26% à 53,65 dollars. Les investisseurs attendent en fin de journée les chiffres hebdomadaires de l’American Petroleum Institute (API), décalés de 24 heures puisque lundi était férié aux Etats-Unis.

Rédaction internationale

 

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité