ActualitésAfriqueInternational

Le sommet des chefs d’Etat de la CEMAC en Août prochain à Yaoundé (Cameroun)

Les six chefs d’Etat africains des pays membres de la CEMAC (La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), à savoir le Cameroun, la République de Centrafrique, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad se réuniront au cours du mois d’aout prochain à Yaoundé, capitale politique du Cameroun ou la « ville aux sept collines » pour un sommet extraordinaire.

Par : Youcef MAALLEMI  

Autour de Paul Biya, Président de la République du Cameroun et Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat,  le sommet abordera la situation sécuritaire dans la sous-région. Face à l’épidémie Coronavirus (Covis-19), cette rencontre entre les chefs d’Etas africains constituera une première du genre en présentiel. M.Paul Biya, président du Cameroun,  a dépêché des émissaires auprès de ses homologues pour la circonstance, tandis que du coté de la Commission de la CEMAC, l’on s’active pour lesdits préparatifs. Essentiellement,  les dirigeants de la sous-région aborderont les problèmes économiques, politiques et sécuritaires qui secouent la région de la CEMAC.  Face à la double crise mondiale sanitaire et économique. Selon nos sources bien informées,  la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) table sur un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel de 1,3%  pour l’année 2021, contre -1,7 l’année précédente, une légère hausse des tensions inflationnistes à 2,7%, contre 2,4% un an plus tôt, soit un PIB de -2,9% en 2021 contre-3,1% en 2020. A l’heure actuelle, les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) sont loin de sortir de la récession. Lors de ce sommet, les présidents africains de la région de la CEMAC,  pourraient également donner une orientation claire sur la mise en œuvre du Programme des Réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) qui a permis le rétablissement des fondamentaux macroéconomiques. Rappelons que, la table ronde des investisseurs organisée à Paris en novembre 2020 a permis de collecter 3,8 milliards d’euro,  soit, 3,364 M€ pour le financement de 11 projets intégrateurs en zone CEMAC, sous forme de prêts concessionnels, de dons et de partenariat public-privé. Le coût total des 11 projets est estimé à 4 074,64 millions d’euros, dont 709,92 millions d’euros mobilisés avant la table ronde.

Y.M.

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité