ActualitésInternationalInvestissementNationale

S.E.M l’Ambassadeur de la République de Pologne en Algérie à AI: «L’Algérie a un grand avenir et des opportunités inexploitées»

Dans cet entretien, son excellence, l’Ambassadeur de la République de Pologne en Algérie, M. Witold Spirydowicz, revient sur les relations entre les deux pays. Histoire, relations économiques et perspectives, il nous délivre la vision de son pays pour encore plus de développement gagnant-gagnant entre son pays et l’Algérie.

Entretien réalisé par : Youcef MAALLEMI

 ALGERIEINVEST: Excellence Monsieur l’Ambassadeur, comment se portent les relations économiques entre la Pologne et l’Algérie ?

 M. Witold Spirydowicz : L’Algérie est aujourd’hui le premier partenaire économique de mon pays sur le continent africain. Elle a dépassé l’Afrique du Sud et l’Egypte. Bien sûr, nous ne sommes pas satisfaits de cela mais nous aimerions en faire plus.

Quelles sont les priorités de votre gouvernement dans le domaine de la coopération économique entre les deux pays ?

Tout d’abord, nous voudrions intensifier notre relation ; d’approfondir l’offre traditionnelle polonaise encore trop limitée. Cela nécessiterait cependant un certain assouplissement de la réglementation des importations côté algérien. Au même temps, nous comprenons les aspirations des exportateurs algériens qui souhaiteraient exporter davantage vers le marché polonais.

En votre qualité d’Ambassadeur, comment comptez-vous renforcer les relations bilatérales qualifiées de positives et riches en potentiel entre les deux pays ?

Je suis au post en Algérie depuis près de six ans. A cette époque, cependant, pendant trois ans, les conditions pour le développement de la coopération économique n’étaient pas favorables. En 2018, l’Algérie a connu une crise politique ; une vague de protestations sociales du mouvement Hirak a balayé le pays. Nous avons eu une pandémie en 2019-2021. L’année 2022 allait être normale. ces derniers mois, soudain, la guerre a éclaté en Ukraine. Néanmoins, j’espère que nous reviendrons à la normale et que moi-même, ou mon successeur, travaillerons dans un environnement extérieur meilleur et plus favorable.

Quels sont les principaux produits exportés vers l’Algérie à partir de la Pologne et de l’Algérie vers la Pologne ?

La Pologne exporte principalement vers l’Algérie des céréales, du lait en poudre, des pommes de terre et des pièces détachées des machines agricoles et industrielles. Nous importons principalement des phosphates d’Algérie.

Quel est le volume des échanges commerciaux entre la Pologne et l’Algérie ?

Le volume de nos échanges est d’environ 650 millions de dollars.  Les 600 millions représentent les exportations polonaises vers l’Algérie, 50 millions les exportations algériennes vers la Pologne. Je crois qu’il est possible d’agrandir ce volume dans l’avenir proche.

Monsieur l’Ambassadeur, Pouvez-vous nous adresser un petit bilan d’activité du comité mixte algero-polonais ?

La mise en place de la commission mixte a été établie lors de la visite du ministre polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, à Alger en 2017. La première réunion devait se tenir au printemps 2018. Cependant, la situation politique en Algérie a empêché la mise en œuvre de ce plan. Puis il y a eu une pause due au coronavirus. Nous prévoyons actuellement une réunion du comité dans la seconde moitié de l’année.

Sur le plan d’investissement, est-ce que pour la Pologne l’Algérie est un pays d’avenir ?

Effectivement oui. L’Algérie a un grand avenir et des opportunités inexploitées. Cependant, il serait nécessaire de libéraliser la réglementation actuelle, qui décourage souvent les investisseurs potentiels, y compris ceux de Pologne

La Pologne est classée parmi les premiers fournisseurs de l’Algérie ces dernières années, selon vous, Monsieur l’Ambassadeur, votre pays gardera-t-il toujours le même classement ?

Ce serait mon grand désir que la coopération économique de nos deux pays soit radicalement accrue, ce qui correspondrait au potentiel de la Pologne et de l’Algérie. Exemples d’options possibles ? Je vais vous donner les deux premiers du rivage : Dans la situation de crise actuelle du marché de l’énergie provoquée par la guerre en Ukraine, nous voudrions avoir le pétrole algérien en Pologne. À son tour le bleu polonais de Pologne pourrait être livré en Algérie

A l’occasion de la célébration des 60 ans de relations diplomatiques entre la Pologne et l’Algérie, avez-vous prévus des activités à cette occasion ?

Cette année, nous célébrons un beau jubilé de 60 ans de nos relations diplomatiques. En début d’année, dans le cadre de la célébration de cet anniversaire, nous avons organisé une grande exposition d’affiches polonaises à Oran. À son tour, l’élément économique de nos célébrations est la visite de la mission économique polonaise du KIG, qui commence le 23 mai. J’espère que nos deux pays amis continueront à développer des relations multilatérales au service des deux nations. Je voudrais également mentionner un autre projet à l’occasion de ce jubilé.  Nous voulons notamment organiser un match de football pour la Coupe Stefan Żywotko. Cet entraîneur légendaire polonais a travaillé avec le club JSK Kabylie pendant 14 ans et a obtenu un grand succès. Il est décédé l’an dernier en Pologne à l’âge de 101 ans ».

Y.M.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité