Diaspora

Rolando Grandi : «Le Covid est un accélérateur de l’intelligence artificielle»


Le gérant du fonds sur l’intelligence artificielle de la Financière de l’Echiquier se dit «un geek, un gamer, un millennial». Il présente ses idées d’investissement, notamment les
disrupteurs susceptibles de faire rêver l’épargnant.
La Financière de l’Echiquier est une société de gestion française créée en 1991 avec
aujourd’hui 10 milliards d’euros d’actifs sous gestion pour 130 collaborateurs. Boutique
indépendante, elle dispose d’un bureau en Suisse. Spécialisée dans la gestion active, elle
vient d’enregistrer en Suisse son fonds sur l’intelligence artificielle, Echiquier Artificial
Intelligence. Le fonds a été lancé en 2018 et dispose de 600 millions d’euros d’encours. Géré
par Rolando Grandi, le produit a gagné plus de 90% en deux ans et demi et 60% en 2020. Le
gérant s’exprime sur les perspectives et les défis de l’intelligence artificielle (IA), c’est-à-dire
sur la capacité pour une machine à apprendre par elle-même, sur la concurrence entre les
Etats-Unis et la Chine, sur ses idées d’investissements et sur l’impact de l’IA sur l’emploi.

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité