Diaspora

Les réseaux sociaux en Algérie : Adoption massive par les internautes et grande opportunité pour les entreprises


Résumé d’une étude de Mme Kouaci Hadjira, Maître assistante « A » à Université des
sciences économiques, commerciales et de gestion d’Alger3. Doctorante à EHEC Alger
Le web 2.0 et précisément les réseaux sociaux ont connu ces dernières années une évolution
fulgurante. Ces sites de réseautage se sont fortement ancrés dans les habitudes Web des
internautes à travers le monde et l’internaute algérien n’y a pas échappé. Ainsi, nous
constatons de manière générale que les Algériens semblent de plus en plus engagés dans les
réseaux sociaux et sont plus actifs sur ces plateformes collaboratives.
Face à un tel engouement, nous avons jugé bon d’étudier les pratiques d’utilisation des
réseaux sociaux et particulièrement de Facebook, qui demeure le site le plus prisé en
Algérie. Cette contribution a une double visée : d’une part, synthétiser les principaux
résultats d’une étude descriptive et exploratoire réalisée sur l’adoption des réseaux sociaux
et de Facebook par les algériens et d’autre part, essayer de démontrer l’intérêt que peuvent
avoir les entreprises algériennes à adopter ces pratiques dans leur stratégie marketing.
Le prospect ou le client a, à sa disposition, un éventail de dispositifs pour accéder à
l’information via différents canaux de communication. De nos jours, outre les canaux
traditionnels, nous avons les canaux digitaux à travers des sites corporate, sites de
ecommerce, micro blogging, réseaux sociaux…
L’émergence du web 2.0, particulièrement des réseaux sociaux, a bouleversé le monde. Ces
réseaux ne cessent de faire parler d’eux et révolutionnent les pratiques sur le Web. Loin

d’être une tendance éphémère, leur usage s’intensifie et se dissémine dans la population.
Avec des internautes de plus en plus présents et actifs et des plateformes quine cessent de
se multiplier, les réseaux sociaux apparaissent de jour en jour comme des supports
incontournables pour les marques. Ainsi le monde de l’entreprise s’est lui aussi intéressé de
près à ce phénomène : page groupe ou fan page, les plus grandes marques et entreprises
ont compris qu’elles pouvaient tirer profit de leur présence sur ces réseaux sociaux.
Christine Balagué (Christine Balagué, professeure à Institut Mines-Télécom Business School
et titulaire de la Chaire Good in Tech) estime que pour toucher 50 millions d’utilisateurs il a
fallu trente-huit ans à la radio, treize ans à la télévision, quatre ans à internet…etc, tandis
que Facebook a conquis 100millionsde membres en moins de 9 mois.
Facebook, Youtube, Twitter, LinkedIn…
L’utilisation des réseaux sociaux s’est aussi largement répandue en Algérie où le nombre
d’internautes et d’organismes ne cesse d’augmenter. Cette étude dresse un portrait du
recours aux réseaux sociaux et particulièrement au réseau Facebook en Algérie, en 2016.
« Si Facebook était un pays, il serait le cinquième plus populeux du monde, tout juste
derrière la Chine, l’Inde, les États-Unis et l’Indonésie ».

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité