ActualitésAfriqueInternational

M. Charles BEAUDOUIN , Directeur Général des COGES Events: « ShieldAfrica, une réponse aux défis sécuritaires de l’Afrique»

ShieldAfrica est la version africaine de l’Eurosatory. Une manifestation qui regroupe les plus grandes industries militaires du monde. 90 exposants de 22 pays seront présents avec les dernières technologies en matière de sécurité militaire. 80 délégations ont confirmé leur présence à ce salon qui se déroulera du 8 au 10 juin en cours. Il se tiendra à Abidjan en Côte d’Ivoir. Sur les objectifs du salon, M. Charles BEAUDOUIN, qui succéde à Patrick COLAS DES FRANCS, en qualité de Directeur Général de la filiale en charge des salons, le COGES Events, du Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT), répond aux questions d’Algerieinvest.

Entretien réalisé par : Youcef Maalemi

Algerieinvest : Pouvez-vous présenter brièvement, COGES Africa, pour les lecteurs d’AlgerieInvest qui ne vous connaîtraient pas encore ?

M. Charles BEAUDOUIN : COGES Africa est une société ivoirienne implantée à Abidjan, filiale de COGES Events (organisateur des événements de défense et de sécurité). En charge du salon ShieldAfrica, COGES Africa veille à apporter le meilleur service à la communauté sécurité & défense africaine.  En 2015, le fondateur de l’événement, la société ivoirienne «Compétences» a fait appel à «COGES Events» pour apporter à ShieldAfrica l’expertise et le savoir-faire d’Eurosatory, salon leader de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres. 2021 sera la troisième édition du salon ShieldAfrica organisée par COGES Africa.

Le salon international de Sécurité et Défense se tiendra du 8 au 10 juin prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire), qu’est-ce qui vous a poussé à créer cet événement ? Et pourquoi s’être orienté vers tout ce qui touchait à la sécurité ?

Le salon ShieldAfrica est une initiative africaine visant à répondre aux défis de sécurité du continent africain. Depuis sa première édition en 2013, ShieldAfrica s’est imposé sans conteste aucun comme le salon Sécurité & Défense de référence en Afrique sub-saharienne et au Maghreb. Il offre des réponses en phase avec les besoins de sécurité et de défense pour concourir au développement de l’Afrique. Immensément riche en ressources naturelles, forte d’une population jeune en croissance, l’Afrique doit être en mesure, comme tous les continents, de contrer les menaces sécuritaires extrêmement diverses qui sont susceptibles d’entraver son développement. De fait, la sécurité des populations africaines et de leurs activités est un préalable à toute forme d’expansion, économique, culturelle ou éducation. Cette sécurité de l’Afrique s’entend de façon globale : sécurité des Etats face aux menaces internes et externes, sécurité des personnes physiques et des biens, lutte contre les trafics humains et de produits licites ou illicites, sécurité des transports terrestres, maritimes et aériens, sécurité des activités économiques, sécurité des villes (safe city), sécurité des approvisionnements en énergie, sécurité des communications et cybersécurité, sécurité sanitaire, sécurité de l’eau en quantité et en qualité, etc…

Pourquoi le choix d’Abidjan ?

La capitale économique ivoirienne dispose de nombreux atouts pour un événement international réussi et de premier ordre. Tous d’abord, un soutien du gouvernement au salon depuis sa création confortant son rayonnement.  D’autre part, cette grande ville, connue pour son développement spectaculaire, dispose d’un aéroport international parfaitement connecté au réseau aérien mondial avec un accès facilité pour tous les décideurs africains et les exposants étrangers. Ayant son port en eau profonde, Abidjan est un hub continental majeur qui permet aux exposants de transporter du matériel lourd ou encombrant venant du monde entier, au plus près du salon. La présence de nombreux hôtels de haut niveau contribue à offrir à tous les visiteurs et exposants un séjour de qualité et agréable.

Quels sont les nouveautés et les objectifs visés avec cette 6éme édition ?

La 6ème édition de ShieldAfrica est une édition particulière puisqu’elle aura lieu cette année dans un contexte de pandémie et de crise économique persistantes. Malgré toutes ces contraintes alors que de nombreux grands événements sont annulés ou reportés, nous avons décidé de maintenir le salon avec un protocole sanitaire renforcé. En effet, nous sommes convaincus de son importance pour le continent africain. Les décideurs viennent à ShieldAfrica pour trouver des réponses appropriées aux besoins de sécurité et de défense pour le développement de l’Afrique. Ils se rencontrent, comparent leurs expériences, échangent sur leurs besoins, cherchent ensemble des solutions, tant il est vrai qu’une efficacité démultipliée repose sur des approches régionales. Après un an d’événements majoritairement digitaux, nous savons que les contacts humains sont déterminants et que les salons sont des moments attendus pour se retrouver, échanger, s’informer et décider en confiance. Exceptionnellement cette année, COGES Africa a choisi un mode hybride pour le salon, en virtualisant les conférences en un cycle de 5 e-conférences, rendant accessibles à un maximum de personnes. Elles se tiendront une semaine avant l’exposition, du 31 mai au 4 juin. Ces e-conférences seront centrées sur les « nouveaux enjeux de sécurité dans les métropoles africaines ».Le salon, présentiel quant à lui, couvrira cette année divers sujets tels que : la transformation des villes africaines en territoires de confiance ; la protection des États, des identités nationales, des acteurs économiques et des échanges ; la préservation de la richesse humaine, des ressources naturelles et de l’environnement ; la lutte contre le terrorisme, la piraterie, la fraude, la criminalité et les trafics illicites ainsi que le soutien aux entreprises privées et aux institutions publiques. ShieldAfrica permet aux décideurs de sécurité et de défense du continent africain (secteurs public et privé) de comparer leurs expertises et de découvrir avec les exposants les solutions adaptées aux nouveaux défis résultant de la croissance des villes africaines. Plus de 90 exposants de 22 pays différents des 5 continents présenteront cette année une offre sur tout le spectre des capacités. Cette année, 6 pays africains sont représentés parmi nos exposants : la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina Fasso, le Maroc, l’Afrique du Sud et le Cap vert. Découvrez la liste des exposants à jour sur le site internet. A ce jour, plus de 80 délégations officielles, se sont déjà inscrites à ShieldAfrica 2021. Elles sont composées de ministres, de chefs d’état-major d’armées de directeurs nationaux de sécurité, commandants de forces de police et d’organismes de secours, ainsi que de directeurs d’écoles de formations spécialisées de défense et de sécurité…

Qui vous soutien sur l’événement?

Le salon est placé sous le parrainage du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de la Côte d’Ivoire et se tient dans l’enceinte de l’Ecole de Police Nationale d’Abidjan.  Le ministère est fortement impliqué dans l’invitation de ses homologues, c’est une occasion pour eux de se rencontrer et d’échanger. Pour l’édition 2021, Des invitations ont été lancées aux ministres défense et sécurité des 54 pays d’Afrique.  Outre le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, nous sommes en contact régulier avec le ministère de la Défense.

Selon vous,  qu’est ce qui fait le succès des précédentes éditions ? Comment mesurez-vous la réussite de cet évènement ?

ShieldAfrica est un rendez-vous unique sur le continent destiné aux seuls décideurs africains (il est en cela unique). Ces derniers peuvent y découvrir les solutions multi-milieux adaptées à leurs besoins en Sécurité & Défense. Evènement, de référence en la matière en Afrique, il dépasse le seul business pour s’imposer comme une opportunité d’échanges et de réflexions informels intergouvernementaux à l’échelle du contient pour contribuer à sa propre sécurité. De même, des réunions fermées réunissent des chefs d’Etat-major d’armées et des directeurs généraux de police nationales Le fait que de plus en plus de délégations officielles de haut niveau viennent à ShieldAfrica à chaque édition, avec un record atteint en 2021 malgré la pandémie, démontre la réussite de l’événement. Un service de qualité et personnalisé leur est apporté, permettant un passage sur le salon optimisé, avec des réponses concrètes à leurs besoins. Une satisfaction garantie pour visiteurs et exposants ! ShieldAfrica est également une occasion de présenter le savoir-faire d’unités spéciales, de Côte d’Ivoire en l’occurrence, au travers des démonstrations dynamiques. Nous accueillerons cette année :

          La Force de Recherche et d’Assistance de la Police (FRAP),

          L’Unité d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (UIGN),

          Les Forces françaises basées en Côte d’Ivoire,

          Les Forces Spéciales ivoiriennes,

          Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM).

Quelles sont les informations à retenir avant le jour-j ?

Tout d’abord, du 31 mai au 4 juin, les 5 e-conférences se dérouleront en ligne sur la plateforme Livestorm, l’inscription est gratuite et toujours ouverte. Elles apporteront chacune un éclairage sur la thématique « Nouveaux enjeux de sécurité dans les métropoles africaines ». En préambule un constat avec des retours d’expérience et l’étude de la ville d’Abidjan, ensuite trois volets spécifiques : la vidéoprotection et l’éthique, l’action de l’Etat en mer et la cybersécurité notamment sur les systèmes de paiement. Concernant le salon proprement dit, il convient bien sûr respecter les mesures sanitaires ivoiriennes ainsi que le protocole établi spécifiquement à cette occasion. Pour rappel l’inscription est gratuite sur notre site internet. S’inscrire en amont constitue un gain de temps à l’arrivée. Ne pas oublier de présenter une pièce d’identité avec son badge imprimé. Pour vous informer, préparer votre visite, consultez la liste des exposants et d’autres informations utiles sur le site officiel de l’événement : www.shieldafrica.com  

Quel message voudriez-vous transmettre aux participants et aux visiteurs du Salon ?

Après plus d’un an d’interruption quasi-totale de salons Sécurité & Défense, ShieldAfrica 2021 est une formidable opportunité pour vous si vous êtes un décideur africain, public ou privé, ou si vous êtes un professionnel du domaine en charge de la sécurité ou sûreté. Venez au salon aujourd’hui pour créer l’Afrique plus sûre de demain.

Y.M.

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité