ActualitésAfriqueInternational

Côte d’Ivoire: « A New ROAD », le premier Think tank dédié aux dettes publiques africaines.

 

Le lancement officiel de cette initiative est prévu pour demain à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, l’annonce a été faite lors d’une conférence de presse de présentation du Think Tank « A New ROAD » par ses membres fondateurs. Le premier ministre ivoirien Patrick Achi, annoncé pour présider la cérémonie, ayant convoqué un séminaire gouvernemental du 21 au 23 avril.

Par : Youcef MAALLEMI

Composé de membres, de nationalités, de générations et d’industries différentes, aux parcours riches et multiples, tous rassemblés au service de deux objectifs communs : changer de paradigme concernant les questions de financement des économies du continent et proposer un cadre de réflexion sur le traitement et la structuration des dettes. L’initiative est de Nicolas Jean, associé et membre du comité exécutif du cabinet d’avocats Gide, et de la société indépendante de conseil aux États Global Sovereign Advisory (GSA). Le lancement de cette plateforme intervient quelques semaines avant le sommet sur le financement de l’Afrique prévu le 18 mai à Paris et initié par la présidence française. La dette souveraine en Afrique redevient un sujet d’actualité brulant alors que la crise de la Covid-19 a fortement affecté les revenus des Etats, contraints à recourir à un endettement massif pour faire face aux défis budgétaires urgents auxquels ils ont été confrontés. Même si au niveau international des initiatives ont été lancées comme le mécanisme de l’ISSD, relatif au report du remboursement d’une partie de la dette publique, son caractère temporaire est limité dans le temps jusqu’à fin juin de la même année. a cette échéance la perspective d’une crise de la dette africaine refait à nouveau surface. La banque Africaine de Développement (BAD), dans son dernier document publié en début de la semaine passée sur les perspectives économiques en Afrique relevait qu’à court terme, le ratio moyen dette/PIB de l’Afrique devrait considérablement augmenter et passer de 60 % en 2019 à plus de 70 %. Autre fait significatif, en décembre 2020, six pays africains étaient en situation de surendettement et 14 présentaient un risque élevé de surendettement, toujours selon l’institution panafricaine. Un peu plus d’une vingtaine de personnalités de divers horizons au fait des questions économique et financière du continent font partie de ce think tank. L’on peut noter entre autres l’économiste togolais Kako Nubukpo, les ministres ivoiriens Siandou Fofana et béninois Romuald Wadagni, Edoh Kossi Amenounve, DG de la BRVM, Wilfrid Lauriano do Rego, président du Conseil de surveillance de KPMG France et Coordonnateur du Conseil Présidentiel pour l’Afrique ou encore Olivier Granet, associé gérant et directeur Général de Kasada Capital Management. la cérémonie de lancement sera marquée par la présence des chefs d’Etat africains, comme, Muhammadu Buhari du Nigéria, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud, João Lourenço de l’Angola, Alassane Ouattara de Côte d’ivoire, Macky Sall du Sénégal, Uhuru Kenyatta du Kenya, Félix Tshisekedi de la RD Congo, Alpha Condé de la Guinée, Denis Sassou Nguesso du Congo, et le Rwandais Paul Kagame.

Y.M.

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité