ActualitésNationale

Programmes de logements AADL : «Les banques financent à hauteur de 200 milliards de dinars par an»

Entretien de Chaabane Mustapha, Président du conseil d’administration résidentiel de la CNEP Banque à Algérie Invest

Dans cet entretien, CHAABANE Mustapha, Président du conseil d’administration résidentiel de la CNEP Banque livre son appréciation sur l’ouverture du capital du CPA. Il présente succinctement les résultats  de la CNEP Banque et esquisse son plan de développement.

Entretien réalisé par : Khaled Remouche

Algérie Invest : Que faut-il retenir des aspects bancaires inhérents à la loi de finances 2024, dont les dispositions ont fait l’objet de la rencontre organisée récemment par l’ABEF ?

Chaabane Mustapha : Il n’y a pas tellement de choses nouvelles que la loi de finances 2024 a introduit en faveur des banques si ce n’est notamment la disposition concernant les dépôts destinés notamment à l’habitat qui sont exonérés. Ce qui EST intéressant de noter, c’est la prolongation du bénéfice des exonérations de toutes les opérations titrées au niveau de la Bourse. Toutes les opérations que font les banques au niveau de la Bourse sont exonérées. C’est très intéressant parce que pratiquement les banques réalisent plus 50% de leurs résultats au niveau du marché financier. Il faut signaler aussi l’exonération des revenus des dépôts à terme. Cette disposition est aussi intéressante. Cela pour attirer les déposants, pour qu’il y ait plus de dépôts au niveau des banques. Il n’y a pas de TVA, pas d’IRG…

Quelle est votre appréciation sur l’opération d’ouverture du capital du CPA ?

Il y a trois phases dans la mise en bourse des 30% des actions du CPA. Dans une première phase, elle s’adresse au grand public. Dans une seconde phase, elle s’adresse  aux investisseurs institutionnels comme les banques et les assurances. L’idée au départ était de ramener un gestionnaire, un partenaire qui soit capable de donner un second souffle à la banque en termes de gestion interne. La société Générale à un certain moment était pressentie pour ce rôle. Cette idée a été abandonnée.  Il y a eu un changement de cap. On va ouvrir le capital d’une banque pour donner un second souffle à la Bourse. Il fallait mettre une banque comme le CPA qui a un rendement important. L’action peut rapporter de l’argent.

Quel est alors l’objectif de cette opération ?

L’objectif de cette opération est de dynamiser la Bouse avec les actions du CPA, de la BDL et d’introduire dans une seconde phase les investisseurs.

Est-ce que la CNEP est intéressée par l’achat d’actions du CPA ?

Bien entendu, dans une seconde phase, quand ils vont ouvrir la vente d’actions aux institutions, il est possible que la CNEP puisse acheter. Pourquoi pas ?  On a des liquidités qu’on peut placer. C’est intéressant. L’action du CPA pourrait rapporter beaucoup. Elle pourrait rapporte 12 à 13%. C’est ce qui est attendu.

 Quelles sont les grandes lignes du plan de développement de la CNEP ?

Nous avons un plan stratégique sur trois ans. La CNEP est devenue une banque universelle. Ce n’est plus une Caisse. Elle s’est engagée dans tous les métiers de la banque. Nous avons obtenu déjà l’autorisation d’activer dans le commerce extérieur ainsi que dans le commerce intérieur. Chose que la CNEP ne faisait pas avant. Maintenant nous finançons tous les investissements, toutes les importations. Nous finançons le commerce. Nous avons développé des produits dédiés au fonctionnement des entreprises comme les crédits d’exploitation. On nous a libéré l’agriculture. Nous finançons aujourd’hui  le secteur de l’agriculture. La Badr  est dé spécialisée. Il n’y a pas que la cette banque qui finance l’agriculture.

La CNEP ne s’oriente-t-elle pas plus principalement sur le financement de l’habitat ?

Elle ne s’oriente pas vers cette direction. Mais c’est vrai que l’habitat constitue plus de 50% de nos produits.  Mais Nous développons aujourd’hui tous les métiers de la banque. Nous participons au financement de la Caisse nationale de l’habitat CNL qui finance l’AADL. Il y a un syndic de banque qui participe au financement de l’AADL. Nous faisons partie de ce syndic qui participe au financement des programmes logements AADL. Il y a 600 milliards de dinars par an qui sont déboursés. Le Trésor met 400 milliards de dinars et les banques 200 milliards de dinars.

Quels sont succinctement les résultats de la CNEP en 2023 ?

Nos résultats sont en progression. Nous avons fait l’année dernière l’équivalent de 7 milliards de bénéfice. Nous comptons réaliser un chiffre un peu plus haut l’année en cours .Nos engagements (ndlr crédits) s’élèvent à près de 1000 milliards de dinars.

Quelles sont les actions entreprises en matière de numérisation de la banque ?

Nous sommes engagés dans cette entreprise de numérisation. Nous sommes premiers en termes de système d’information. Nous avons l’un des systèmes d’information les plus performants. Nous sommes la seule banque qui a vraiment évolué. Parce que nous avons les métiers de la banque au niveau du système d’information. La numérisation avance, la digitalisation avance aussi. Nous sommes les premiers après Algérie Poste à disposer de cartes bancaires.

Qu’en est –il de la banque à distance et du mobile paiement ?

Les clients peuvent à travers notre site faire toutes les opérations : d’ouverture de compte, d’entrer en relation pour un crédit. Le client ne peut venir à l’agence domiciliataire qu’à la signature de la convention de crédit. Il peut faire tout à distance. Le mobile payement existe.  Nous sommes au même stade que les autres banques. Le mobile payement est psychologique ; il y a encore des réticences de la part des clients. Le mobile payement évolue. De plus en plus. Les TPE, en outre sont cédés gratuitement. Nous gagnons un peu sur les opérations effectuées par le TPE. L’installation est gratuite.

Quel est le portefeuille clientèle de la CNEP ?

Le particulier constitue 60 % de notre clientèle. Nous avons ensuite les promoteurs immobiliers dans l’habitat qui constitue 60 % de notre volume d’affaires. Ensuite viennent comme clients également les investisseurs et professions libérales surtout de la santé. Nous avons aussi des clients du secteur du tourisme.

K.R.

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité