ActualitésNationale

Poudre de lait : 4.000 tonnes acheminées vers l’Algérie

Une quantité de 4.000 tonnes de poudre de lait a été acheminée vers l’Algérie au cours de ces derniers jours à partir de pays européens dont la Pologne, a indiqué lundi 7 février à Alger la Compagnie nationale algérienne de navigation (CNAN-Nord). La marchandise a été réceptionnée dans les ports algériens d’Alger, d’Oran d’Annaba. La marchandise a été acheminée respectivement par des navires algériens et ceux appartement à la compagnie française CMA-CGM.

La levée du gel des dérogations sanitaires sur les importations de la poudre de lait aux opérateurs privés a pris effet à compter du 22 décembre dernier suite à une décision du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Intervenant lors d’une conférence sur la contribution du secteur agricole dans l’économie nationale, dans le cadre des activités de la Foire de la production nationale, le ministre du secteur, M. Henni avait annoncé que « le ministère accordera les dérogations sanitaires pour l’importation de la poudre de lait à tous les opérateurs de la filière à compter du 22 décembre ».

500.000 tonnes pour une facture de 1 milliard 200 millions de dollars

Cette halte de plusieurs mois avait permis de « mettre à jour le fichier des importateurs et de créer une plateforme pour recevoir leurs dossiers et d’établir les dérogations d’importation le jour même », selon le ministère de l’Agriculture. «Le gel n’a jamais touché l’Office national interprofessionnel de lait (Onil) qui n’a pas arrêté les importations », « ce qui fait que le marché n’a pas été impacté ». « Il n’y a pas de manque sur le marché », avait souligné le directeur les services vétérinaires au MADR, Imad Idres sur les ondes de la Radio Chaîne 3.

Il y a 3 catégories d’importateurs : l’Onil qui approvisionne quelque 130 laiteries privées et les 15 laiteries publiques de groupe Giplait ; ensuite les importateurs transformateurs et enfin les importateurs revendeurs. L’Algérie a importé entre 400 et 500 mille tonnes de poudre de lait, en 2020, pour une facture d’un milliard 200 millions de dollars.

Djamel Zerrouk

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité