ActualitésAfrique

Banque Arabe pour le Développement en Afrique : Ould Tah pour un nouveau mandat de 3 ans

Le mauritanien Sidi Ould Tah est reconduit pour un nouveau mandat de 5 ans en poste de Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA).

La décision est prise le 13 avril de la réunion tenue par le Conseil d’administration des gouverneurs de la Banque où les membres du conseil ont renouvelé leur confiance à l’ex ministre mauritanien de l’économie et de des finances. Selon Dr Sidi Ould Tah,  «Cette confiance renouvelée m’impose davantage d’efforts pour que l’action de la BADEA puisse continuer à répondre aux multiples besoins de ses pays partenaires, dans le contexte économique et sanitaire imposé par Covid-19 », a –t-il déclaré à la presse locale. Lors de son nouveau mandat en 2018, la BADEA s’est engagée à financer environs environ 653 projets, d’un montant de 5824,768 millions de dollars.

A noter que la BADEA  s’est  fixée  comme objectif majeur de financer les économies des pays  arabes et africains à travers le Fonds Arabe pour le Développement Économique et Social (FADES), la Compagnie Arabe pour la Garantie des Investissements et des Crédits à l’Exportation, le Fonds Monétaire Arabe et  l’Autorité Arabe de l’Investissement et du Développement Agricoles. Créée en  1975, la BADEA est détenue  par dix-huit Etats, membres de la Ligue  Arabes. En 43 ans d’existence, l’institution financière  internationale  repose  sur un  capital de  4, 2  milliards de dollars US.

Parcours professionnel de Dr Sidi Ould Tah.

Nommé au ministère des Affaires économiques et du Développement le 31 août 2008, Dr Sidi Ould Tah, 48 ans. Cadre à la Banque mauritanienne pour le développement et le commerce (BMDC), puis analyste financier à l’Autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole, basée au Soudan, Sidi Ould Tah a rejoint le Groupe de la Banque islamique pour le développement (BID), en Arabie saoudite, en 1999. En décembre 2006, il revient en Mauritanie en tant que chargé de mission à la présidence de la République, est nommé ministre de l’Économie et des Finances en juillet 2007.

Il a ensuite travaillé à l’Agence arabe pour l’investissement et le développement agricole, avant de rejoindre le Groupe de la Banque islamique de développement. Dr Sidi Ould Tah a obtenu un doctorat en économie à l’université de Nice-Sophia-Antipolis et un master d’économie à l’université de Paris VII (France). Il est également titulaire d’un diplôme de deuxième cycle et de troisième cycle en économie délivré par l’université de Nouakchott (Mauritanie).

Youcef Maallemi

 

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité