ActualitésDéveloppement durableNationale

Assainissement de Oued El-Harrach: 26 unités industrielles appelées à fédérer leurs moyens pour réaliser une stations de prétraitement.

La réception du projet d’assainissement et d’aménagement de Oued El Harrache devrait intervenir, si tout va bien, en juillet 2O22. Lancé en 2012, ce projet devait être réceptionnée en décembre 2020. Le directeur des ressources en eau de la wilaya d’Alger, Kamel Boukercha, avait affirmé, en mars 2020, à la presse nationale que le taux d’avancement du projet d’assainissement et d’aménagement d’Oued El Harrach, s’étendant sur une longueur de 18,2 Km dans la wilaya d`Alger, était de 85%, sachant que le projet serait totalement réceptionné fin 2020. Un délai repoussé de 18 mois.

Les chiffre annoncés par la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, lors de sa visite lundi, laisserait seulement cinq mois aux unités industrielle implantées sur les deux du Oued à se conformer aux exigences du cahier des charges. En effet, si 80% des unités de production ne déversent plus leurs déchets qui polluaient l’ Oued, Il reste néanmoins 26 unités industrielles, sur un total de 174 entités, qui doivent impérativement de doter de stations de prétraitement de leurs eaux usées. Des entités qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir une station de prétraitement. Dans ce cadre, ces entreprises industrielles sont appelées à fédérer leurs moyens pour la réalisation d’une station commune avec «un financement commun».

Il est à souligner que les eaux prétraitées par les unités industrielles sont acheminées vers la station d’épuration des eaux usées de Baraki, ou sont traitées 200 milles m3 /jour d’eau de la wilaya d’Alger. Novartis Algérie, est l’une des premières entreprise à s’être équipée d’une station d’épuration.

L’aménagement hydraulique de Oued El-Harrache consiste en l’élargissement des sections de l’oued, le recalibrage et le reprofilage du lit de l’oued, le dragage du lit en plus de la réalisation d’une station de pompage d’une capacité de 90 000 m3/Jour. Le projet renferme également 4 stations d’analyse de la qualité de l’eau dotées d’un système d’alerte contre les inondations. Pour ce qui est de l’aménagement paysager, il est question  de la réalisation des zones récréatives et de loisirs. Quant aux infrastructures écologiques,  il s’agit de la réalisation des jardins filtrants, indiquent les mêmes fiches explicatives.

Le taux d’avancement des travaux dans certaines parties ont dépassé les 95%, tandis que les travaux sont en cours en coordination avec les secteurs concernés pour parachever les travaux et accompagner les maitres d’œuvres à travers la levée des obstacles notamment techniques. La valeur du projet dont la réalisation a été engagée en 2012, est estimée à 38 mds da pour un délai de réalisation de 82 mois. Les travaux de ce projets sont assurés par la société sud-coréenne « Daewoo » et l’entreprise nationale « COSIDER ».

Algérieinvest

North Africa Energy & Hydrogen Exhibition and Conference
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité